31 mai 2009

A ma décharge...

...je dirais ceci, je ne suis pas familier du cinéma d'Alexandre Sokourov. J'ai beaucoup entendu parler de 'Va et regarde' mais c'est tout ce que je savais de ce cinéaste, ce qui est amplement suffisant pour me ruer dans un cinéma si je vois son nom quelque part. Ici l'auteur de ces pages sort une ou deux références pour éviter d'expliciter vraiment son opinion sur le film : j'ai eu l'impression de me trouver dans un interstice inconnu, comme un extrait inédit, du film de Tarkovsky ' Le sacrifice' ( ce qui est une sorte de... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2009

Enjoy

Il y a peu j’ai fait l’éloge ( encore ) des productions indépendantes avec ‘My little eye’ de Marc Evans, et j’ai pu citer par là d’autres films comme ‘Gimme skelter’ de Scott Phillips ou ‘Dance of the dead’ de Gregg Bishop, qui pour moi possèdent chacun dans leur registre les mêmes qualités remarquables, à savoir un même souçis d’exigence et d’ inventivité témoignant d’une passion bien visible pour le médium, une rigueur d’approche et une constance qui relèveraient presque de la hargne. En visionnant ‘Popcorn’ de Mark Herrier,... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 09:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 mai 2009

'Usual suspects' d' Akira Kurosawa

Ce film , réalisé en 1950 par Akira Kurosawa est considéré comme l'une des pierres angulaires du cinéma, à égalité avec le 'Citizen Kane' d'Orson Welles. Il est dit qu'il influença de façon décisive l'emergence de la Nouvelle-Vague en France, comme quoi je devrais arrêter de répéter tout ce qu'on me dit car je ne vois pas encore très bien en quoi. Au lieu de cela je vais essayer d'en parler avec mes mots à moi, dans l'espoir d'aboutir à un article digne de ce nom. Je n'ai pour ainsi dire pas vu tant de films que ça de Kurosawa,... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 mai 2009

Portrait de l'artiste en gros lourd

Quatrième et dernière réalisation de Serge Gainsbourg, ' Stan the flasher' date de 1990, avec Claude Berri dans le rôle principal et première apparition à l'écran de Elodie Bouchez. Stan, scénariste de son état, donne des cours d'anglais, essaie de brancher les petites minettes en leur lisant Hamlet parce que au quotidien c'est pas la joie : personne ne veut de ses scripts, et avec sa femme c'est plus vraiment ça l'âge se faisant. Des fois ça lui arrive de sortir à poil sous un imper et d'aller montrer sa queue aux petites filles.... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2009

Posté par sigismund à 12:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2009

En compétition cette semaine ...( 2 )

Les deux films partagent ainsi une certaine similarité au niveau du thème, le dilemme entre la raison du coeur et le coeur de la raison, entre les élans de la passion et la sécurité du conformisme, entre sortir avec Brigitte Bardot et faire la vaisselle de Marguerite Duras, entre une salade végétarienne aux cinqs flocons d'avoine et un jambon sauce madère servi avec une serviette à carreaux. Assez ri j'ai peut-être été un peu abrupte à propos du film de Zabou Breitman en ce qui concerne la forme à proprement parler, sans avoir le... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2009

En compétition cette semaine...( 1 )

...à ma gauche le 'Two lovers' de James Gray et à ma droite 'Je l'aimais' de Zabou Breitman. Dans cet article je vais dire du mal de tel film du bien de l'autre, ce qui suit révèle donc des moments-clés de l'intrigue. D'abord, comme vous le savez déjà, en critique, l'argument comparatif, ça n'est pas bien, c'est que pour les publicités, mais que voulez-vous j'ai trouvé amusant de voir ces deux films avec un sujet commun programmés en même temps dans les salles sur ma planète. Parce que hormis ceci, ça va être comme qui dirait vite... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2009

Pleurs

Cinqs jeunes gens acceptent de participer à une émission retransmise sur le web, proche des concepts que l'on connaît de télé-réalité, ils devront passer six mois dans une maison perdue au milieu de nulle part et seront filmés 24 h sur 24, pour obtenir à la fin une importante somme d'argent qu'ils pourront se partager. Si l'un d'eux quitte la maison pour une raison ou pour une autre avant le délai imparti, tout le monde perd. Justement le délai approche, bientôt la fin même si tout le monde en a un peu sa claque de tout le monde..... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2009

S ( comme Stooge ) est revendeur de stuff, une drogue nouvelle qui vient d'arriver sur le marché, à part qu'on ne sait pas vraiment ce que c'est et que ses effets sont pour le moins surprenants. Quoi qu'il en soit c'est très prisé et des maffieux qui adorent se déguiser en peintures cubistes sont à ses trousses. Echappant temporairement à ses poursuivants, S est contacté par un mystérieux commanditaire afin de retrouver une sculpteur très prometteuse qui, on ne sait pourquoi, a complètement disparue de la circulation il y a... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2009

Qui comme son nom...

Cela faisait un moment que je me disais qu'il fallait que je lise du Robin Cook, maître incontesté de ceci et de cela, et ça tombait bien donc, 'Invasion' dans la première édition chez Albin Michel, soit environ 375 pages, mais ça va c'est écrit gros. C'est aussi un peu ça le problême. 'Invasion' c'est aussi l'histoire de la propagation d'une grippe étrange qui s'avère en réalité un virus extra-terrestre. Suite à une pluie d'étoiles filantes, les habitants d'une petite bourgade chez nous en Amérique trouvent un peu partout de... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]