11 octobre 2010

Ne pas avoir peur d'être libre, ' Ken Park ' de Larry Clark

Portraits-croisés d'une bande de copains dans une petite bourgade américaine, peu de temps après le suicide de l'un d'entre eux. On retrouve ici un peu de la structure narrative de 'Kids' en suivant moins nerveusement toutefois un groupe plus restreint de différent personnages tous plus ou moins indirectement liés les uns aux autres, prétexte à nouveau pour le réalisateur indépendant Larry Clark de brosser un portrait assez frontal de la société américaine contemporaine, à nouveau d'après un scénario de l'excellent Harmony... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 octobre 2010

' Parfait amour !', votez Catherine Breillat

Inspiré d'un fait-divers, ou peut-être de tous les faits-divers, le film de Catherine Breillat est -excusez-moi d'employer à nouveau des gros mots- une réussite absolue, un monument intégral en ce qui concerne les films avec des histoires d'amour qui finissent mal en général aussi bien qu'un témoignage édifiant de ce que fût la société française avant le passage au nouveau siècle. 'Parfait amour !' relate la relation entre une jeune madame de 37 ans, divorcée et mère de deux enfants avec un jeune homme de dix ans son cadet,... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2010

even better than the real thing, ' Le maître des illusions ' de Clive Barker

A New-York, le detective privé Harry D'Amour se remet difficilement d'un mauvais coup de pub suite à un exorcisme raté, accepte une petite récréation -un cas de fraude à l'assurance- du côté de Los Angeles. oyez, oyez. Les expériences cinématographiques de l'écrivain horrifique Clive Barker avaient toujours été jusque là sources de déception, de l'echec commercial de 'Nightbreed' ( Cabal') honteusement charcuté au montage par les studios, quand ce n'est pas un autre de ses projets qui est transformé en comédie musicale en... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2010

moi non plus je t'aime, ' Toute une nuit ' de Chantal Akerman

...film choral suivant davantage le ballet de l'amour que celui des êtres. Tantôt celui-ci leur apparaît insoutenable, impensable, inenvisageable, tantôt il agit comme par contagion, il se répand dans l'air et donne des idées à tous ceux qui sont autour, tantôt il conduit juste un peu plus vite aux impasses que l'on ne pouvait à peine toucher du doigt. Réciprocité dans un sens, dans l'autre, a non pas celui-là, le film ressemble à une longue improvisation théâtrale, dont la ville de Bruxelles fournit l'unité de lieu et la nuit,... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2010

...et-c'est-déjà-bien-parce-que-de-mon-temps-on-avait-même-pas-ça, ' Une hâche pour la lune de miel ' de Mario Bava

...l'histoire d'un tueur en série spécialisé dans les jeunes mariées. Tout d'abord sachez que je ne vous spoile rien avec cet intitulé, vous le vérifierez par vous-mêmes dès les premières minutes. Deuxièmement il faut croire que vraisemblablement tout arrive, encore un film que je ne pensais jamais pouvoir visionner un jour, à part peut-être au festival de Triestes qui n'est quand-même pas la porte à côté – envoyez vos dons. De partout je n'entends que du bien sur ce film, ainsi que sur son réalisateur Mario Bava, et le statut... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 20:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2010

à quelle heure ?, ' L'année dernière à Marienbad ' de Alain Resnais

Dans un hôtel, un homme essaie de retrouver une femme qu'il aurait aimée, avec qui il aurait eu une liaison un an auparavant, qui ne le reconnaît pas... Aux dires d'Alain Resnais, le film aurait simplement dû s'appeler 'L'année dernière', le lieu donné dans le titre n'aurait été rajouté qu'au dernier moment, ce qui aurait contribué paraît-il à fiche la pagaille chez les amateurs de geographie autant que chez les critiques, quand on sait que l'hôtel où se déroule l'action est le résultat cinématographique de trois lieux... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]