16 août 2009

Quand je serais grand, je crois que je ferais barbapapa plutôt

  Bonjour à tous, sachez d'emblée que je ne cherche aucune excuses, j'assume complètement le fait d'avoir été au cinéma voir 'GI JOE le réveil du Cobra', il y a des moments dans la vie d'un homme ou il faut savoir lâcher prise etc. Je ne peux pas dire que j'étais un grand fan de la série animée, jusqu'à ce que je tombe, enfant, sur un long -toujours en animé, dont je ne me rappelle plus le titre, qui j'ose le dire, était à des mille et des cents des épisodes habituels, grâce à une certaine dramaturgie bien comic-book, et par un... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 août 2009

Ne souriez pas vous êtes filmés

‘1984’ est un film de Michael Radford, sorti la même année, d’après le livre-culte de Georges Orwell, une référence absolue de la science-fiction en terme d’anticipation, reconnu entre tous pour sa portée critique immense, de par son analyse des mécanismes de contrôle des masses. L’action se situe à Londres , en 1984, dans une société post-nucléaire et totalitariste :le gouvernement, symbolisé par la figure de ‘Big brother’ contrôle et régule tout, les actes et les pensées du peuple. Winston Smith ( John Hurt ), fonctionnaire au... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:14 - Commentaires [9] - Permalien [#]
12 août 2009

Les faits rien que les faits, 'Elephant' de Gus Van Sant.

( extrait de ' Glen or Glenda' de Ed Wood Jr, ainsi que de son générique ) Ou la reconstitution fictive d’un fait-divers sanglant ayant eu lieu il y a quelques années chez nous en Amérique. Je suis passé complètement à côté du film à sa sortie et n’aie absolument rien lu de ce qui a été écrit sur lui et Van Sant depuis, je sais que ce film a consacré le retour du réalisateur dont je suis un fan de la première heure. Je pense que son ‘Prête à tout’ avec Nicole Kidman va se bonifier avec le temps, comme un documentaire issu d’une... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2009

bonjour toi...

oh je sais tu fais celui que ça ne n’intéresses pas, celui qui continue son petit train de vie, celui que ça ne concerne pas mais tu ne sais pas dissimuler les choses bien longtemps, mmmh…je te vois à l’affût, à te demander si aujourd’hui encore je ne t’ai pas oublié, de mon côté c’est aussi ce que j’essaie de te faire croire. Mais tu as senti n’est-ce pas ? Et tu vois ce sac de plastique blanc, oui c’est pour toi mon lecteur dvd, j’ai bien été... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2009

cette nuit-là il y eût beaucoup d'éclairs...

 C'est lorsqu'un ami m'emmena voir il y a de cela des années ( envoyez vos dons )'Le festin nu' de David Cronenberg que je reçus une de mes plus belles leçons de cinéma en terme d'adaptation littéraire, et que depuis la transition entre les deux supports ne cesse de me fasciner. Le pitch de 'Gothic' de Ken Russell n'a cessé de piquer ma curiosité depuis des années, et malgré le fait que le film soit resté quelque chose comme quinze ans à l'affiche d'un petit cinéma de quartier parisien, j'ai réussi à passer à côté ( sous vos... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2009

ça n'est pas sale...

D’un côté nous avons une jeune photographe dotée de sept clitoris ce qui fait d’elle une véritable bouffeuse de bites. Pourvue également d’un hyper-métabolisme elle donne naissance à des créatures difformes qu’elle expurge deux heures environ après l’acte de conception. Mais ça va elle gère, elle en a même fait une démarche artistique. De l’autre un jeune homme qui, à force de s’injecter des stéroïdes s’est ‘construit’ une bite monstrueuse qui le contraint à s’injecter directement d’autres saloperies pour en contenir la fringale. ... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2009

Don't panic

Michael Bosworth ( Mickey Rourke ) s'évade de son propre procès grâce à la complicité de son avocate ( Kelly Lynch ) et de ses deux fidèles lieutenants, son frange ( Elias Koteas ) et un pote à lui, un peu relou dès fois ( David Morse ), l'idée est simple : une fois que pépette elle a mis les filics dans le vent, on se retrouve dans une planque et après on trace. Monsieur, Anthony Hopkins, et Madame, Mimi Rogers ont un fils qui aime la Nintendo et une fille qui aime son petit-ami. Monsieur a eu l'idée un jour de se distraire un peu... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2009

C'est marqué là :

Bonjour à tous ( ahaha ), je vous écris d'une main tremblante depuis mon lit d'hopital. La raison étant que je viens à nouveau de voir... un film, et je veux dire par là : un film. Certes ce n'est pas mon premier mais c'est ce qui se produit un peu toujours à chaques fois. Sachant que j'allais voir ' The deep end' ( 2001 ) de Scott McGehee et David Siegel, je vous épargne une description de l'état d'émulation qui était le mien, ceci étant leur deuxième réalisation après leur étonnant 'Suture' ( 1994 ), pour vous dire que je n'avais... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2009

God damn the WTF

Bon, comme souvent : 'après la bagarre', mais après tout pourquoi pas. Le problême c'est que beaucoup a été dit et aussi n'importe quoi, comme si véritablement on voulait à dessein ranger le film de Von Trier aux oubliettes ' bon, c'est distribué partout, ça on y peut rien mais au moins ça n'intéressera personne', de le releguer au statut de petite curiosité du moment et vraiment pour ceux que ça intéresse, ou si vous avez deux heures à perdre. Pourtant l'heure est grave, c'est ce que nous dit le film, alors asseyeons-nous un moment... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 15:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 juillet 2009

C'est ta faute Philip Ridley

Callie ( Ashley Judd ) vit dans la forêt avec son petit ami Clay ( Viggo Mortensen ) dans la maison familiale de celui-ci. Pendant une absence prolongée en ville de celui-ci pour du boulot, leur pote Jude ( Loren Dean ) déboule avec un inconnu qu'il a failli écraser sur la route. L'inconnu ( Darkly Noon ), en haillons et dans un piteux état, avec pour seul bagage une Bible à son nom ( Brendan Fraser ) est en en fait le dernier survivant d'une secte catholique qui vivait elle aussi dans la forêt et qui aurait été littéralement... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 17:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]