28 juillet 2009

Leave Harry alone !

Décidément il ne faut pas croire ce que les gens racontent et surtout ne pas écouter ce que les gens disent ‘ouais le dernier HP il est pas bien parce qu’il est nul’ tout ça tout ça…Au risque de me répèter, j’ai envie de dire à certains membres de la profession ( comme aux autres d’ailleurs, je ne vois pas pourquoi on ferait de la ségrégation ) qu’il serait temps d’admettre qu’il y a des films qui ne sont apparemment plus pour eux...Non pas que je leur demanderais d’arrêter d’être exigeants loin de là, mais juste de se calmer deux... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 11:51 - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 juillet 2009

Schizophrènie mode d'emploi

Claude ( Sylvie Testud ), une jeune fille sans histoires se retrouve au tribunal pour une série de meurtres assez violents qu’elle n’a pas commis. En effet, depuis l’âge de sept ans, elle souffre de démultaplication de la personnalité et aurait agi sous l’influence d’un de ses différents alter-égo, c’est en tout cas ce qu’est forcé d’admettre le jeune docteur Brennac ( Lambert Wilson ), qui s’occupe du cas de la jeune fille sur la demande de son confrère et ancien mentor Karl Freud ( Michel Duchaussoy ), qui lui, ne sait plus quoi... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2009

Retour de NIFFF 09 ( suite et fin )

lui aussi présent dans la salle, et qui n'aura certainement pas manqué d'influencer David Cronenberg dans son bestiaire particulier de 'ExistenZ'. Pour rassurer tout le monde , je peux vous certifier que le responsable de toutes les surprises interactives de la retrospective William Castle a, quand à lui, fini attaché à un arbre. Je ne connaissais pas le cinéma de Castle, et l'interactivité n'en est qu'une facette, même s'il s'est avéré être l'un des précurseurs du genre, de ce que j'ai pu voir avec 'The tingler' , le fantastique... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2009

Retour de NIFFF 09 ( 5 )

S’il y avait bien une chose que je voulais voir cette année, c’était la retrospective consacrée à Shinji Ayoama. Surpris tout d’abord parce que je venais de me reprocurer ‘Eurêka’ et alléché littéralement au vu des synopsis proposés. Je n’ai pas pu tout voir malheureusement, mais ce que j’ai vu , c’était du bon, du tout tout bon, du trèstrès bon. Allèché par les synopsis, oui, en effet, le film ‘ An obsession’ est une adaptation du film mythique de Kurosawa ‘ Chien enragé’ ( qui inspira également quelque peu l’excellent ‘Bullet... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 17:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juillet 2009

Retour de NIFFF 09 ( 4 )

Bonjour à tous, Et comme je dis si souvent : envoyez vos dons. Il faut croire qu’il y a certaines thématiques qui sont dans l’air, étaient proposés au NIFFF d’une part dans la compétiton officielle le ‘Barbe bleue’ de Catherine Breillat, une relecture du conte de fée connu de tous, et en projection plein-air ‘La comtesse’ de Julie Delpy, sur la vie et la mort d’Elisabeth Batory, qui accordait au sang de jeunes vierges des vertus de jouvence, coiffant sur le poteau Gilles De Rais au panthéon des meurtriers célèbres et dégoûtants,... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2009

Retour de NIFFF 09 ( 3 )

C'est peut-être de ma faute, mais tout ce que j'avais pu lire sur 'The chaser' de Nah Hong-Jin a peut-être contribué à trop élever la barre au niveau de mes attentes. Je me désespèrais déjà de ne pas voir arriver le film dans nos salles, et même de jamais pouvoir le voir de ma vie car je suis pessimiste de nature, et au vu des critiques hyper-gonflées donc, de passer à côté du chef-d'oeuvre du siècle. ' The chaser' a été proposé par le NIFFF hors-compétition, en projection plein-air. Je me suis également fait une règle de laisser... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2009

Retour de NIFFF 09 ( 2 )

      On peut se desespérer du manque de reconaissance du public envers les productions françaises, et en même temps , cela peut se comprendre. Avec‘Vertiges’ de Abel Ferry, on pourrait presque donner du grain à moudre pour les détracteurs .Prersque. Avec une première partie très efficace pourtant sur les pièges en altitude, le film retourne bien vite sur des sentiers balisés quand nos arpenteurs, désormais coincés au milieu de nulle part, se trouvent confrontés à un chasseur mystérieux et invisible. Le dernier tiers , ou rien... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2009

Retour de NIFFF 09 ( 1 )

A la question ‘d’ou viens-tu Sigismund’ je suis fier de vous répondre la même chose à peu près comme chaques années au même moment : du NIFFF, chers lecteurs, le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel, en plein dans les contrées helvètes – qui ne sont pas celles que vous croyez – et ou nous ne sommes pas encore assez nombreux ; ce qui ne rend absolument pas grâce au travail titanesque du comité ( peu supporté par la municipalité il faut bien le dire ) qui fournit pourtant d’années en années des programmations de... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2009

Le grand sommeil c'est à côté...

Certes il était tard, mais pas encore assez. C'est sans réellement me faire prier - je déteste ça - que je m'engouffrais dans la nuit noire, moi et mes courbatures, afin de me baigner un peu de ses lumières, de ses grandes et belles maisons muettes et aveugles. Un de mes miens amis et ouvreur au cinéma du coin ayant terminé avec succès sa soutenance de mémoire, je comptais bien l'obliger à payer le champagne afin de trinquer allègrement à l'injustice dans le monde. Le fourbe n'étant pas dans la place, je saluais le reste des gens... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 13:50 - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 juillet 2009

Car il ne sera pas dit...

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien mais aussi que le temps vous aura paru interminable sans moi. Rassurez-vous tout va bien car-je-suis-là-maintenant, prêt à repartir en croisade du point de vue de certains, ou bien d’une persévérance dans le domaine de la tentative humoristique qui force malgré tout le respect pour d’autres. Ne reculant donc devant aucun sacrilège, je m’en vais vous parler d’un film dont l’évocation du titre à elle seule suffit à générer pléthore de golibets et différents lancés de sous-vêtements usagés.... [Lire la suite]
Posté par sigismund à 18:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]